J'overthink donc je suis...

Publié le par celine (palmito)

Avez-vous déjà eu des matins où, dés l'ouverture des yeux, vous savez que tout se passera bien... Un de ces matins où le monde vous appartient... Un de ces matins où vous êtes boosté comme jamais...

Tout simplement parce que vous l'avez voulu et n'êtes pas enfermé dans cette spirale de l'overthinking (se prendre la tête)...

L'over-think s'associe souvent à l'humeur féminine et se traduit majoritairement par la réaction masculine classique "arrête de te prendre la tête!".

L'art de trop penser, de trop se torturer avec des "et si je faisais ça? il doit penser que... quelle image je vais donner? Et que s'est-il dit?....."



Tombé un peu dessus par hasard des rayons de la FNAC, ce livre est arrivé dans ma vie à une période où je n'avais jamais autant overthinké... Chose qui m'arrive rarement car souvent insouciante et me disant que tout s'arrange toujours...

Une vague de sensibilité et d'évènements peu heureux avaient envahis ma vie durant plusieurs mois...

Dés les 3 premières pages, je me suis mise à rire car on parlait de situations stéréotypées, complètement féminines... Qu'évidemment je n'étais pas...
Mais finalement, et si j'agissais vraiment comme ça? Un petit point s'imposait... et en quelques jours, j'ai retrouvé mon délire habituel, les gens m'entendaient rire et parler fort, au lieu de pleurer et faire la gueule...

La mise en réalité de mon attitude m'a projeté en dehors du miroir. Aucune formule magique mais un bon coup de pouce de la vie ;-)

Il est important de toujours savoir reculer pour éviter d'être au bord de la falaise. La pensée est un cercle qui peut s'avérer trés vite vicieux car puissant. Repenser à une situation, s'attarder dessus, réfléchir sur un sujet, , imaginer ce qu'on aurait pu faire, s'en vouloir pour nos actions, culpabiliser de notre incapacité ou nos echecs, tourner ça dans tous les sens avec des "et si, et si, et si..." ! La spirale devient infernale trop vite pour s'en apercevoir.

Le secret ? Se détacher ! Apprendre à faire le juste milieu entre l'implication et la réflexion. Rien n'est jamais simple... Tout est question de caractère et de volonté, car finalement, le plus difficile ne va pas être de vous persuader de ne plus overthinker sur le sujet, mais surtout de ne pas vous en vouloir !

C'est un "combat", parfois de tous les jours...


>> Au cours de quelques recherches sur ce livre, voici un petit article de blogueuse à lire sur le sujet.

Publié dans mon carnet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

azer 18/04/2007 14:46

super interessant cet article

aril 11/04/2007 14:34

et bien voilà un bouquin pour moi en ce moment!

Benoît L. 03/04/2007 14:59

Que nous sommes bien compliqués, nous êtres humains.
Mais si on était beaucoup plus simples, la vie serait certainement très ch...

Lilou 27/03/2007 22:15

bonjour, excuse moi de te déranger... pourrais tu effacer mon blog de ta communauté "Littérature" car je sais que je n'y posterai pas...
Merci!
tu peux effacer ce com bien entendu! ;)

MMG 24/03/2007 21:34

du point de vue d'une "overthinkeuse", le problème est bien d'actualité ! lol