le celibat en perdition... ou mode par depit!

Publié le par celine

En faisant un point sur le nombre de mes copines et des gens que je connaissais, je me suis rendue compte que le célibat inspire plus de pitié que d’envie. Nous cherchons tous finalement quelqu’un avec qui partager sa vie ou tout simplement de bons moments et du plaisir. Pourtant certains d’entre nous, surtout en tant que célibataire, nous associons les 2 : le premier se faisant entre amis, le second entre amants. Cette situation n’est pas pour nous déplaire car très simple d’organisation… mais alors pourquoi ne sommes nous pas satisfaits ?

Il y a quelques jours j’ai repris contact avec une amie que j’avais quittée en même temps que la France ; l’une de ses premières questions mis-a-part le sempiternel « ça va ?» j’ai eu le droit au classique « alors, un petit ami ? ». L’une des questions qu’exècrent le plus les célibataires… Pourquoi sortir avec quelqu’un devient une nécessité aux yeux du monde. Sommes nous en recherche de l’amour ou d’une situation plus « politiquement correct » ?

Sérieusement, avez vous déjà remarqué la tête de votre interlocuteur lorsque vous lui dites que vous êtes toujours célibataire ; ce regard de compassion semblant dire « ne t’inquiète pas, toi aussi tu trouveras ». Cela nous conditionne totalement à DEVOIR trouver quelqu’un, à tous prix !

Bien sûr, je ne renie pas le plaisir d’avoir une personne qui pense à vous, vous écrit des petits post-it sur le frigo, qui vous envoi des sms pour vous dire qu’il vous aime ou encore qui s’inquiète de votre problème au boulot… Cet être qui « prend soin de vous »… mais alors, si nous restons seul, sommes nous condamné à errer sans ce bonheur ?

Un autre point, qui nous entraîne à penser au couple, est la recrudescence hallucinante des sites de rencontres ou des organisations de speed-dating. Je me rappelle, cet été, avoir trouvé une publicité dans ma boîte aux lettres, pour des soirées spéciales célibataires ! Est-ce une honte de vivre seul, au point de traîner ses guêtres dans des fêtes de désespérés notoires ! Sans vouloir dénigrer Madame Entremetteuse, je pense réellement que le célibat n’est pas une fatalité mais plutôt une situation inconsciemment choisie. (dis-je en écoutant la chanson thème du film Romeo + Juliet !!)

Certains auront les cheveux hérisser en lisant ça, disant « pour moi ce n’est sûrement pas un choix mais une malédiction » (bon j’exagère un peu là). Et bien si ! Le fait d’être seul se trouve obligatoirement être un choix agréable ou non. A moins d’être une personne sans cœur ni âme, incroyablement renfermé, détestable, moche et pathétique, vous pouvez rencontrer des personnes susceptibles de vous toucher, plaire, émouvoir, aimer…

Tout est question de choix par dépit ou par exigence. Le reste n’appelle que notre destinée, votre environnement ou une suite de directions prises dans nos vies.

Creative Commons License
Ce/tte création est mis/e à disposition sous un contrat Creative Commons.

Publié dans SEX et RELATION

Commenter cet article

Fanch 02/03/2006 03:15

Ca c'est bien VRAI. La solitude est un moment souvent long à passer. Mais plus le temps passe plus je me rend compte qu'il est nécessaire d'être celibataire pour pouvoir vivre avec harmonie avec une autre personne. Conclusion c'est en étant celibataire que l'on est sure de savoir ce que l'on veut.A bonne entendeur...je suis celibataire depuis 1 an et 1/2 maintenant. lol

Treize 13/01/2006 23:21

j'avais traité de ce sujet également sur mob blog, bien qu'avec moins de brio que toi mais je suis arrivé aux memes conclusions que toi

bebe 09/12/2005 14:08

tout ce que je peut dire c'est que les oiseaux ont des ailes pour voller et nous un coeur pour aimer écouter rock voisine une femme parle avec son coeur biz a tous et a toute

Bouc & Moustache 08/12/2005 23:24

être en couple, c'est régler à deux des problèmes que l'on n'aurait pas tout seul

J'ai vécu 10 ans en couple (3 femmes se sont succédées) aujourd'hui j'ai une vie de célibataire... j'ai peur de m'y attacher... trop de bonheur, trop de tranquilité, trop de liberté... je ne sais... il me manque quelque chose ou plutôt quelqu'un... mais s'il arrive... on me retirerait une partie de moi... celle que je viens de découvrir

obeobibiaba 25/11/2005 11:07

slt super ton blog je prendrais le tien de le decortiker kan jen orai(du tps..)! je te souhaite bone continuation. je trouve que ce que tu pense est blessant pour ttes les personne celibataire qui en crève...et ki non pa choisi! car tt nè pa une kestion de choix malheureusement( c'est mon avis!) biz
mwa