De Salem a Halloween

Publié le par celine

Le monde des sorcières est un univers très attirant et apprécié de nos jours ; faisant l’objet de série télé comme Charmed, de livre tels Harry Potter ou encore de film avec Hocus Pocus.

Au temps du Moyen-Âge, on brûlait tous ceux et surtout toutes celles faisant de la magie noire, parfois même sur simples soupçons. Le bûché sur la place du village, permettait d’alerter les âmes en perditions voulant se tourner vers le côté sombre de la force (lol).

De nos jours, cette puissance mystique attire les consciences et fait même l’objet de célébrations telles qu’Halloween ou de soirées à thèmes. Les magasins ésotériques se multiplient et les déformations vers la tribu gothique entraîne de plus en plus d’adeptes.

Pourtant le monde de la sorcellerie ne s’arrête pas au pentagramme et au chapeau pointu ; en Afrique, le sorcier du village, appelé souvent « le Masque » est l’homme le plus puissant avec le chef. Selon les ethnies, sa tenue diffère, cependant ses attributions sont les mêmes : sorts, guérisons, bénissages, vengeances… Pour certains, du  Vaudou, pour d’autres, la solution la plus concrète.

Tandis que pour la magie les cercles d’indiens d’Amérique, on dansait pour faire venir la pluie ou désenvoûter un habitants, nos esprits européens considère cela comme du pur folklore.

Jadis, le mot « sorcellerie » signifiait le mal, maintenant bonifié, il appartient au champ lexical de la magie en générale.

Personnellement attirée par le monde de la parapsychologie et de la sorcellerie, je pense que la force de l’esprit humain n’est encore que partiellement exploitée sur ses capacités. D’un côté le côté fantastique des potions et des formules magiques, de l’autre le monde réel cartésien considérant cette activité comme une pseudo science et marginalisant les partisans de cette discipline.

Tout en déformant le sens de la magie, il reste également certaines expressions l’utilisant avec bonheur, telle que « la magie de Noël » par exemple.

Alors, y’a-t-il une réelle définition de la sorcellerie ? Bon ou mauvais côté ? Blanche ou noire ? La magie reste partie prenante dans notre vie pour certaines occasions ; certains ont besoin de la pratiquer, d’autres la trouve dans leur quotidien, dans un sourire d’enfant, dans une fête nationale… selon notre cœurs et nos envies…

Publié dans mon carnet

Commenter cet article

daniel 31/10/2005 14:38

Ma petite Céline ,
Croyance ou prêtrise ,utopie ou rêve ,il me semble qu'il faut laisser aux gens leurs idées.....c'est pas parce que des objets bougent que la terre a tremblée, mais qui croire le vécu ou l'irréel ,"that the question" .
mais si d'un autre côté ça permet de créer des fêtes ou les gens s'amusent ,il faut créer plein de Halloween !!!!!!!!!
Bises

Daniel

Marcopolis 31/10/2005 12:06

Bisous ma Céline !!!!Merci pour ton passage...il y a longtemps que je n'avais pas eu de tes nouvelles!!!!

lily66 30/10/2005 07:26

c'est bon! j'ai vu ton poème sur le café ! heureusement que j'y suis passée vite fait sinon je l'aurai manqué! lol
Tu es inscrite au concours, t'en fais pas! gros bisous ma belle!

Marcopolis 29/10/2005 19:11

Hello ma petite Céline....seras-tu la millième à passer sur mon Blog ????J'aimerais bien.
Gros poutous.

lily66 29/10/2005 18:05

kikou palmito!
J'ai pas reçu ton poème! te serait il possible de me le renvoyer? merci!!!!!
ps: j'aime bcp ton article!
Bisous tout pleins!