Persepolis, le chef d'oeuvre d'une enfance

Publié le par celine (palmito)

persepolis.jpgSynopsis :
Téhéran 1978 : Marjane, huit ans, songe à l'avenir et se rêve en prophète sauvant le monde. Choyée par des parents modernes et cultivés, particulièrement liée à sa grand-mère, elle suit avec exaltation les évènements qui vont mener à la révolution et provoquer la chute du régime du Chah.
Avec l'instauration de la République islamique débute le temps des "commissaires de la révolution" qui contrôlent tenues et comportements. Marjane qui doit porter le voile, se rêve désormais en révolutionnaire.

Bientôt, la guerre contre l'Irak entraîne bombardements, privations, et disparitions de proches. La répression intérieure devient chaque jour plus sévère.

Dans un contexte de plus en plus pénible, sa langue bien pendue et ses positions rebelles deviennent problématiques. Ses parents décident alors de l'envoyer en Autriche pour la protéger.
A Vienne, Marjane vit à quatorze ans sa deuxième révolution : l'adolescence, la liberté, les vertiges de l'amour mais aussi l'exil, la solitude et la différence.


marjane-satrapi-persepolis.jpgAvec une histoire sur la guerre d'Iran, des dessins d'animations 2D et en noir et blanc... On peut penser à un film triste, pas trés original... FAUX !

L'histoire de Marjane Satrapi a réuni les fans d'histoires, les amoureux de l'animation, les professionnels du cinéma et du montage (enchaînement des prises et des animations : excellente!). Alternance de rires, sourires, étonnements, franc-parlé, tristesse touchante, effroi et scène de guerre... La réalisation doublées aux voix des mystérieuses Chiara Matroianni et de sa mère Catherine Deneuve ont de quoi vous donner des émotions en pagaille.

La vision d'une petite fille sur une guerre qui a transformé son pays, sa vie et l'a propulsée bien trop vite dans un univers d'adulte. Impression d'être décalée par rapport à la vie des autres de son âge en Europe et de ne plus vraiment appartenir à son pays...

Le film de Marjane Satrapi nous replonge dans une époque qui a bouleversé le monde et des gens comme tout le monde... Cette femme formidable nous pousse à la réflexion, nous laissant un peu sur notre faim.. Mais nous berçant d'un conte de rue, une réelle histoire. Bravo !



Publié dans L'art de la culture

Commenter cet article

Flo-Avril2 23/07/2007 10:29

Et bien les pauvresBisous, amitiésFlo