Ballade au coeur de Paris...

Publié le par celine (palmito)

Au hasard de la capitale, depuis un coin de rue d'histoire lutécienne, j'ai pu voir les rayons du soleil parisien se refléter sur les eaux troubles de la Seine. Quelques pas dans la plus belle et plus vieille île du fleuve pour y croiser le savoir-faire et la renommée des glaces Berthillon.

laduree-macaroons.jpg Une fraise Melba à vous faire fondre les papilles, des saveurs de nougat encore plus intenses, un chocolat pur comme un dessert d'enfance ou encore des odeurs caramélisées qui vous chatouillent les narines...

Tant de gourmandises pour des choix cornéliens... Une carte que l'on dévore des yeux pour en apprivoiser la sélection de la glace.

Continuant l'aventure des délices, pourquoi ne pas s'arrêter par coquinerie, s'offrir une douceur chez LaDurée... Un univers de desserts aussi intenses pour les fameux macarons aux couleurs envieuses.

Une longue queue de touristes s'affairent à investir le temple des douceurs parisiennes... J'attends patiemment mon tour et repars avec ma petite boîte aux trésors.

Et puis, en allant d'ici à là, je passe par le Trocadéro, plein soleil, une foule immense, nous sommes début Août, j'ai l'impression que les 3/4 du monde ont décidés de visiter la Capitale française cet été. Je sors du métro, une petite gorgée d'eau au passage, j'avance et là, je l'a vois... Fière et splendide, comme toujours, la dame de Fer que je n'avais pas vu depuis 2 ans était marquée au symbole de l'Europe pour les plus belles photos des badaux.


En revenant dans le métro, j'ai été accueillie par un musicien, qui, non seulement berçait cette journée au son de "La foule" d'Edith Piaf mais qui innondait le couloir de son sourire; il en a même entraîné quelques flics de passage, qui se sont arrêté quelques instants pour l'applaudir.



D'autres monuments célèbres sont venus marquer cette journée de ballade... La concorde, la Madeleine... Autant de grands noms pour alimenter les rêves des touristes. Et puis en tournant deux fois à droite, une fois à gauche et en traversant le pont, je les ai vu : eux, les paris-plagistes. Ceux qui arborent leurs maillots au bord de la seine ou du canal st Martin, ceux pour qui Paris rime encore avec Vacances.

Les enfants rient, les glaces fondent, le sable chauffe entre les orteils... On en profite pour lire ce fameux bouquin qu'on n'a jamais le temps d'explorer, on bronze un peu sur le décolleté et la journée se passe.


Certes Paris peut être gris, maussade, puant, envahit par 3 millions de stressés notoires... Mais Paris, c'est aussi ces quelques moments que je viens d'écrire dans cet article...

Paris, c'est Paris ;)

>> Voir mon album sur Paris (mis à jour)

Publié dans Voyage Voyage

Commenter cet article

Mikaella 06/10/2008 15:35

Jolie perspective de Paris, plein de charme en effet, mais tellement stressant de l'autre pourtant :-(
Je n'ai jamais vécu à Paris, toujours dans la banlieue sud, je n'y venais que pour travailler ... parfois pour m'évader, dans des petits endroits calmes, repérés au hasard de mes déplacements, loin de l'agitation permanente du grand Paris et pour me ressourcer, le temps d'une pause ou d'un repas ... et ce sont ces petits instants appréciables qui donnent un peu la nostalgie d'une si longue vie passée dans la capitale ... mais finalement je vis en Lorraine maintenant et oh combien plus douce à vivre :-)
Je laisse les souvenirs m'envahir, j'ia plaisir à me les rappeler et à en témoigner sur mon site et sur trivago, notamment pour les partager aussi :-))
Je vous y invite ... si vous le souhaitez, Paris y est déjà peint, raconté mais chaque récit est finalement tellement différent, quand il est fait côté coeur :-)

Joli portrait d'un Paris que l'on aimerait garder toujours comme tel au quotidien :-))

Amitiés
Mikaella
http://www.trivago.fr/paris-36103