MEMOIRE (Marc-Albert)

Publié le par celine

Internet

Voici un des plus beaux textes que j'ai jamais lu dans ma vie... je rend un hommage sincere a son auteur Marc-Albert (Marcopolis) * Merci Marco *


Internet


J'ai mis ma mémoire
En réseau
Avec un ordinateur
De bureau.
Il gère une foule de données
Comptes bancaires, agendas
Adresses, images, mp3
Listing divers et variés

Ce que l'on appelle, je crois
Un travail en mémoire partagée.

 Je dois reconnaître
Que tout se passait bien
Jusqu'au jour où, par sa fenêtre
S'afficha le message suivant :
« Mémoire insuffisante »
Suivi d'aucune procédure de sauvegarde ! ! !
J'étais piégé...
Dix années de complicité
Réduit à néant.

 Alors commença un dialogue mémorable...

 MOI
- Ce n'est que pure trahison », lui dis-je.
« Si ta mémoire te fait défaut
Trouve donc une autre solution »!!!

 LUI
- « Si tu travaillais un peu plus ta mémoire,
Cela soulagerait la mienne », répond-il aussitôt.

 MOI
Peut-être, mais si un jour
J'écris mes Mémoires
Je n'aurais pas besoin de toi
Vois-tu, j'ai la mémoire sensorielle,
Affective, sentimentale
Que tu n'auras jamais
Toi, si tu retrouves l'emplacement
D'un millésime dans ma cave,
Moi, je me remémore son nez, sa robe,
Son palais ! ! !
Nous n'avons sûrement pas les mêmes valeurs
Et si toi, tu as une mémoire vive
Moi, j'ai une mémoire vivante ! ! ! »

 Atteint au coeur du processeur
Il alla pleurer dans les jupons
De sa carte mère,
Qui le planta aussitôt...

« Arthur, souviens toi de moi »
Furent ses derniers mots....
Il commence à délirer
"Il va rendre l'âme", pensais-je.

 Les étoiles de son joli ciel
S'éteignirent une à une
Et son écran s'obscurcit
Comme une nuit sans lune

Il aurait voulu connaître le parfum des fleurs
La rosée du matin
Les joies, les peurs...
Mais, en vain…
Il ne sera jamais neuronal ...

 Derrière son écran de veille
Il s'endormit définitivement...
Plus de son, plus de lumière....
Je me penchai alors sur l'unité centrale
Tout près du disque dur
En plein processeur...

Il a deux trous noirs au coté droit
Des trous de mémoire, je crois.


Marc-Albert 02/2005
Texte protégé par les lois du Copyright

Publié dans Like a song

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Arteashow 16/11/2005 12:44

hello Cel!
très joli texte !cela contraste drolement avec le mien de blog ou tu n'as que des dessins et quelques prénomés ici et là!en tout cas ,tes articles sont vraiment de qualité et on a plaisir à venir y faire un tour!continue à nous éblouir!et merci pour ton dernier comm Cel!
muxu muxu
Artea.

hum hum 15/11/2005 14:58

quand est ce qu'on se voit.....en image?
hum?
ca te dit?

mambettie 12/11/2005 22:34

j'adore votre blog !!!!!!!je reviendrai plus longement vous lire !!!!!
toute mon affection et merci pour votre super gentil com

admin_word 12/11/2005 16:43

bonsoir
j'ai commencer la lecture du poeme je me suis trouvé dans certains passages j'ai pensé que c'est toi qui l'a écrit mais dommage c'est pas ton poeme
bye et bon blog

Marcopolis 12/11/2005 15:41

Tiens, j'ai déjà vu ce texte quelque part....A propos de music, bientot je mets un autre titre en ligne...Vigilance...Bisous tout plein, Palminette...!!