Vendredi 25 Novembre : Journée mondiale contre les violences envers la femme

Publié le par celine

Journée baptisée  officiellement « Journée internationale pour l’élimination des violences a l’egard des femmes », cet evenement a pour but d’ouvir les yeux sur toutes formes de violences que subissent les femmes dans un monde construit par les hommes.

Bien que l’emancipation des femmes ce fait de plus en plus a travers le monde, certains pays n’appliquent pas ces regles et surtout conservent des lois autorisant a battre les femmes, les punir ou voir meme les tuer. Dans tous les pays de la planete, les femmes sont victimes de violences... Conjugales, viols, battues, psychologiques, esclavagisme... et bien d’autres !
 
Ces journées, avec « la journée mondiale de la Femme » le 8 mars, sont necessaires pour faire evoluer les moeurs et faire bouger les gouvernements a changer leurs lois. Ne plus se taire et absoudre des agissements de la sorte.

“ En proclamant le 25 novembre "Journée internationale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes", l'Organisation des nations unies (ONU) invitait les gouvernements et les organisations non gouvernementales à organiser ce jour-là des activités destinées à sensibiliser l'opinion publique à ce problème. Depuis quatre ans, en France, cette célébration est marquée par un nombre croissant de manifestations, impulsées tant par la ministre en charge de la Parité que par le réseau déconcentré du SDFE, ses partenaires institutionnels et les associations qui militent dans ce domaine.“
 

Les associations sont nombreuses mais je veux sourtout mettre un point d’honneur a parler de « Ni putes ni soumises » qui reste un association luttant contre les violences typiques des femmes, et pas seulement dans les cites, comme on peut le penser.

Les problemes de violences conjugales se font autant dans les quartiers chics meme si on en parle moins. Le mariage ne doit pas excuser des actes de viols ou de coups sur la femme. En aucun cas !

“La violence conjugale peut se dérouler chez monsieur et madame Tout-le-monde. » Devant des assistantes sociales et des policiers en formation, Florence Simon insiste : « Cette violence touche TOUS les milieux sociaux. » Elle-même assistante sociale du conseil général de l'Hérault, Florence Simon reçoit, à l'hôtel de police de Montpellier, les femmes victimes de leur compagnon. Coups, strangulation, menaces de mort. Dans son bureau, les unes et les autres racontent ce dont une femme sur dix est victime en France.“
 

Madame Nicole Ameline, Ministre de la Parite et de l’egalite professionnelle, a presente un plan en 10 points, visant a soutenir et proteger les femmes de ces violences et plus precisemment des violences conjugales :

    * >> accueillir, héberger ou favoriser l'accès au logement des femmes victimes ;
    * >> proposer des aides financières ;
    * >> accompagner professionnellement les femmes victimes ;
    * >> faciliter l'accès des femmes à la justice et assurer leur protection ;
    * >> repérer les situations de violence ;
    * >> renforcer le soutien financier des associations et le partenariat entre les acteurs ;
    * >> accroître l'effort de communication vers le grand public et la sensibilisation des professionnels ;
    * >> mesurer le phénomène de la violence au sein du couple, évaluer son coût.
    * >> prévenir les violences dès l'école ;
    * >> agir en Europe et dans le monde.

J’attire specialement l’attention sur une amie qui a ete victime de ces violences et qui m’a donnee son accord pour que je vous parle un peu d’elle... Samalouna est une femme epatante, dynamique, qui profite de la vie et qui l’aime encore apres tout ce qu’elle a subit. Vers 19-20 ans elle fut l’une des nombreuses victimes de ces violences : violee, battue, abusee, enceinte et avortee... La vie ne lui a pas fait de cadeaux quand on connait la suite de sa vie...

Abusee psychologiquement et physiquement par un homme en qui elle avait la plus grande des confiances, elle en a voulu jusqu’a en finir avec cette existence qui l’a tant torturee... Maintenant plus que vivante, nana extraordinaire, elle a trouve sa therapie pour se reconciler avec son corps : un blog artistique erotique... Tout en finesse et en sensibilite, cette interface lui sert d’exutoire !
 

Tout le monde n’a pas « cette chance » et cette force de se relever pour reconstruire sa vie... Certaines femmes et jeunes filles ne supportent pas cette destruction et se donnent la mort... Alors merci de penser a toutes celles qui ont souffert et qui souffrent en ce moment... Merci de leur rendre hommage en respectant votre femme, fille, conjointe ou soeur.
 

Pour qu’on puisse dire  « PLUS JAMAIS CA ! »
 

Merci a Samalouna qui a acceptee que je parle de son histoire – Tu es quelqu’un d’extraordinnaire, continue a bouffer la vie et a prendre soin de ta petite famille... Je t’apporte tout le bonheur et le soutient que je peux dans ta vie.

Publié dans Coup de gueule !

Commenter cet article

grave maxime 01/12/2005 10:03

Tout à fait d'accord.
Stop à la violence en général , on devrait faire.
Bonne journée :)

betty 28/11/2005 13:53

un super article veridic bizzzz miss celine

Framboise 27/11/2005 16:54

en effet, il faut en parler encore et encore et surtout comprendre ce que peuvent vivre toutes celles trop nombreuses qui vivent ainsi dans la terreur de le vrivre et, pire encore, dans la terreur d'en parler et la honte de le vivre

Briesing 26/11/2005 18:56

Une petite visite pour te souhaiter un bon week-end !

Arteashow 26/11/2005 16:17

excellente initiative Céline.
respectueusement
Artea.