Fast and Furious : quand la vitesse laisse place à la voiture

Publié le par celine


Je ne sais pas si vous avez vu ce film (le 1 ou le 2) mais je tiens à vous en parler car je suis une inconditionnelle de ces films. Je tiens à mettre en garde tout de suite que je soutiens et respecte la sécurité routière donc ne prenez pas à mal les mots suivants. Restez prudents, la vitesse est synonyme d’accident.

Une fois l’avertissement en place, la suite est délectable. Vitesse, belles voitures (certains diront : belles femmes aussi), puissance, pouvoir, souffle coupé et j’en passe.

Dans l’épisode 1, Fast and Furious (Vin Diesel, Paul Walker) se base plus sur 2 grandes courses (le battle du début et la course finale entre les deux acteurs principaux) et y mélange parfaitement une histoire classique d’infiltration policière. L’art typique américain du flic qui retourne sa veste en tombant amoureux du « mauvais camp » (pas si mauvais que ça). Les acteurs sont bons, l’intrigue reste en suspens, les bolides sont habilement conduits et on en prend plein les yeux !

Dans l’épisode 2, 2Fast 2Fourious (Paul Walker, Thyrese Mendes) montre plus de voitures et de courses que le précèdent. A défaut de l’histoire qui patauge un peu dans le scénario moyen et mille fois visité. Par contre, le plaisir est là ; voiture dernier modèle, Mitsubishi pas encore sorties de l’usine ; on se régale avec une Evo II et une Spyder redesignée. Un pur bonheur de voir la puissance de ces engins, extrêmement bien dirigées par les acteurs tel que Paul Walker, quasi pilote professionnel hors écran. Le casting est choisit en fonction de la « folie dangereuse » des capacités au volant. Les prises caméra sont proches, les courses nous donnent le tournis… tout les éléments qu’il faut à un film de voitures.

Dans les deux parties, on réalise incontestablement les stéréotypes des femmes en bikini et minishort, des bandes rivales latino, chinoise ou black ; le hip-hop et R’n’B sont dans la places ainsi que le N2 (indispensable à la puissance des voitures lors des courses). Ce qui peut nous faire regretter des trailers comme « Jour de Tonnerre » avec Tom Cruise en excellent pilote sur circuit.

Bref ! Des films à voir pour le plaisir de l’adrénaline si on aime les belles voitures, les ronronnements de moteurs et les cascades surprenantes !

Si vous préférez la Coccinelle, passez votre chemin, ces films vous exaspérerons au plus proche !


Abstenez vous d’imiter les scènes du film et de vous la jouer à la Paul Walker ou Vin Diesel avec votre Twingo ! Merci de respecter les règles de la sécurité routière, et gardez le plaisir devant votre écran…

Publié dans mon carnet

Commenter cet article

lionel 15/12/2005 08:43

:0059: trop mimi ton blog
amitié
et bisous
Lionel

Ticman56 13/12/2005 15:49

c'est "Torque" et le film coté scenario c'est du revisité de chez fast and furious ..

par contre c'est vrai que l'effet vitesse est la .

Aurelie, la maman d un Enfant EXTRAORDINAIRE 12/12/2005 12:35

Kikou

En fait j'ai vu les deux et Jérémy adorait ce genre de film. Dans le même esprit, mais avec des motos cette fois, tu as TORC (je ne sais plus l'orthographe exacte de ce film) et c'est dans le même style que fast and furious ... quand tu regardes cela avec un home cinema et un grand écran c'est top top, j'adore

Gros bisous et à bientôt

Aurélie

:0085:

Nico 12/12/2005 00:27

slt !!!

toi qui aimes l'ambiance fast and furious, et qui est actuellement en Ecosse, tu vas etre servie : il y a un max de gens qui tunent leur voiture la bas !!
mes 3 mois passes la bas (et surement les 6 prochains) a l'appui!!!

hierogamie 09/12/2005 23:33

Cool ... nous avons eu chacun de nous deux notre voiture beugnée par des inconscients ... côté gauche (conducteur)
Bizzzzzzz Myriam et Franck