Vous, que j’aime tant

Publié le par celine

Partie pour 10 mois de ma vie

Changer d’air pour un meilleur avenir

Vous laisser m’a fendu le cœur

Arraché les tripes

Avec comme seul compagnon, la peur

De vous perdre durant mon périple

Que vous m’oubliez

Que le temps passant,

Je n’existe plus jamais

 

 

Puis revenir après 4 mois

L’envie harassante de vous serrer contre moi

Vous câliner comme jamais

Vous embrasser pour ne plus vous quitter

Non je ne vous ai pas abandonnées

Mais je devais partir

Pour mieux revenir

 

 

Et là, le drame d’émotion

Vous me fuyez

L’une se cache

L’autre s’est évadée

Chacune, dans son coin, planquées

N’être que spectatrice

Et plus principale actrice

Voir d’autres

Attirer vos faveurs

La crainte que vous vous échappiez

Preniez la fuite

Devant mes pas inconnus alors

 

 

Pleurs, cœur à 100 à l’heure

Je culpabilise de rage

Mon instinct me le disait

Ne pas partir ou vous emmener

Mais les minutes passent

La confiance se regagne

Les voix et habitudes repassent

Et les souvenirs en surface

 

 

Je vous ai laissées

Et vous me le faites payer

Cher pour mon cœur

Même si je sais que vous me pardonnerez

Votre silence m’en a fait baver

Souffrir comme jamais je n’oublierais

L’essentiel, vous m’aimez

Seule moi peux vous approcher

Vous caresser et vous câliner

Couchées sur le bout de mon lit

A me tenir chaud aux pieds

Votre compagnie vaut tous les noëls

Vous êtes mon plus beau cadeau

Mes bébés, mes amours

Mes chats tant aimées

Publié dans mon carnet

Commenter cet article

Marcopolis 24/12/2005 15:13

Joyeux Noel !!!

legnoch:0125: 22/12/2005 17:07

Salut Céline !! fais des gros calins à tes chats de ma part !! ;-)

Sissi 21/12/2005 05:03

 
Te souhaite de bonnes fêtes ainsi qu'à ta p'tite tribu !

Flo 20/12/2005 09:52

Bien le bonjour chez vous :0008:
Flo

Marcopolis 20/12/2005 07:55

Super Palmito ton poeme sur les chats.....j'adore les chats....et tu es où , en France ?