Le Pull Over rouge - Gilles Perrault

Publié le par celine

1974 (France), Marie Dolores Rambla, petite fille de Marseille agee de 8 ans, est enlevee dna sla cour de son immeuble puis retrouvee 2 jours apres poignardee!

Les soupcons se portent sur Christian Ranucci, conducteur ayant pris la fuite au meme moment, suite a un accident de voiture...

20h d'interrogatoire, un seul suspect, un desir de vengeance et de reponse par la foule, des droits baffoues et une machine judiciaire pour la peine de mort! 1976, apres des mois interminables de proces, sans aucun espoir malgre Ranucci clamant son innocence, la sentence tombe.

Gilles Perrault traduit extremement bien, dans son livre, les doutes et les creux de cette affaire, son objectivité a nous apporter les faits, nous plonge dans un sentiment d'injustice a vouloir crier l'evidence de l'innocence de Ranucci...

Toute l'accusation se base sur des temoignages bancales et ce fameux pull over rouge retrouvé pres du corps, soi disant appartenant a l'accusé...

La scene politique joua egalement un grand role dans ce qu'on a appelé "l'affaire Ranucci" ; Giscard D'Estaing, alors President de la France, encore sous le regime de la peine de mort, se rendait a un gala en pensant fortement a l;abolition de celle ci; un premier pas pour l'epoque; quand dans sa voiture il apprend a la radio le meutre de Marie Dolores et un suspect apparemment deja tres coupable. La grace presidentielle nombreuse fois demandée, ne sera pas accordée a Ranucci!

28 juillet 1976, l'affaire du Pull Over rouge meurt en meme temps que Christian Ranucci, puis sera mise de cote comme un dossier que l'on veut oublié!

Je vous conseille vivement ce livre, tres prenant et extremement dur dans son injustice de l'epoque! A devorer et a mediter sans moderation ;)

Publié dans L'art de la culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christine 30/01/2006 12:56

Lu. Très intéressant. On voit comment les affaires peuvent être baclées... au risque de tuer un peut-être innocent.

ALEX 29/01/2006 20:44

J'ai lu ce livre et j'ai eu l'occasion d'assister à une reconstitution du procès Rannucci. J'ai beaucoup apprécié et j'ai trouvé que le livre de Gilles Perrault est très bien documenté, il est pertinent et pour des jeunes qui n'étaient pas nés à l'époque(comme moi) cela permet de se renddre compte une fois de plus que notre justice est malade est surtout que la peine de mort à été une très grosse erreur qui heureusement n'existe plus. Pour ça, et pour beaucoup d'autres choses on peut remercier François Mitterand.

colchique 29/01/2006 19:08

 Tu as d'autres photos sur mon blog : ma campagne ! Merci de ta visite ! j'en susi d'autant plus heureuse que c'est photographié chez moi.
 j'y parle aussi d e la peine de mort , ayant eu la grâce de rencontrer Badinter ... qui a défendu Bontemps et Buffet  que Giscard n'avait pas grâcié -  des débats dont les enjeux nous échappent !

Treize 26/01/2006 16:57

Un sujet d'actualité hélas puique l'affaire vient de ressortir apparement...un bouquin qui est chez moi mais que je n'ai pris le temps de lire. Palmito, il va falloir arreter, je vais jamais avoir le temps de tout lire moi...

Xilophine 26/01/2006 14:45

En terme juridique, si l'inocence de Ranucci est reconnu .. ce serait une erreur Judiciaire lorsque l'on se penche dans l'histoire juridique de notre pays, ce fut une monnaie courante .. Pourquoi ? par pression médiatique selon l'époque, par pression politique pour d'autres ... Mais à chaque fois, sous la pression populaire ...
Je n'ai pas encore lu ce livre .. Mais cela m'a donné envie ...Merci ...
Bises ...