Ces gens dans le métro parisien (2e)

Publié le par celine (palmito)

Suite l'article "Ces gens dans le métro parisien"

Voici 5 autres profils de voyageurs du métro...



6/ Les businessmen

Manteaux impeccables, écharpes sombres, mallettes d’ordinateur à la main : ils sont concentrés, souvent au téléphone ou en train de lire le journal fraîchement acheté. Mais attention, ils liront rarement « Métro » ou « 20 minutes »… Les yeux se baladeront plutôt sur les lignes du « Figaro », « Le monde » ou encore un journal anglais. Vous les remarquerez car ils ne s’assoient quasiment jamais et restent bien droits, fiers comme des piquets de métro ;)

7/ Les « bourges »

Autant hommes que femmes, parfois on a pitié d’eux quand on croisent leurs regards dans le métro. Conscients qu’ils n’ont rien à faire là, ils vous regardent de haut en bas pour bloquer sur le moindre défaut de votre tenue. Ils fixeront également la jeune fille qui finit de se maquiller ou le jeune homme qui croque son petit déj sur la banquette. Ils descendent souvent en dernier car ils évitent la bousculade et s’étonneront que tout le monde court dans les couloirs au point de les bousculer.

8/ Les amoureux

Probablement la plus grande fierté de Paris, la fameuse ville des amoureux. Ils sont à chaque coin de rue, bien plus nombreux que n’importe où ailleurs. Plus distraits que dans une autre ville et pourtant tout aussi touchants, ils ne voient rien du bazar du métro, rient à chaque arrêt manqué, répondent rarement au téléphone, cherchent toujours une banquette pour se placer l’un en face de l’autre ou au contraire, debout, au fond contre la vitre, dans les bras l’un de l’autre. Vous arrachant un petit sourire le matin, ils auront réellement tendance à vous énerver en fin de journée quand vous n’aurez plus aucune patience et envie de rentrer ;)

9/ Les rêveurs

Attention danger ! Lorsque vous les croisez le matin, vous avez simplement envie de les tuer ! Flâneurs, lents, ils aiment regarder autour d’eux, hésitants à descendre à l’arrêt indiqué et bien plantés devant la porte… Même si parfois ils nous amusent par leur légèreté que l’on admire, ce sont tout de même les cauchemars des workers le matin dans les couloirs de métro.

10/ Les « cas sociaux »

Se regroupent les bourrés et les fous. Aucune offense par le nom du groupe, mais il est vrai que le métro reste une scène pour ceux qui veulent parfois croiser du monde afin de s’exprimer… Même bourré ;) Vous les entendrez bien avant de les voir, et de toute façon, vous ne pourrez pas les louper puisque la foule créé un périmètre naturel de « sécurité » autour d’eux, d’environ 2m. Personne ne leur dit rien et subit les assauts verbaux en les regardant avec dédain et parfois un peu de compassion au fond des yeux.


A suivre très bientôt, 5 autres profils et un tout nouveau blog...

Publié dans Made in Paris

Commenter cet article

globbers 16/10/2009 12:00


beau recit!!!


Comité Paris Creuse 04/10/2009 15:03


Salut à toi, bravo pour ton blog rafraîchissant et tes billets pertinents.
Karl


Raphaël Conforti 16/01/2009 01:20

Ah ben voilà... Me suis toujours pas reconnu ^^

britishtoune 13/01/2009 18:05

rhooooooooo j'adore tes portraits :D

ça me rappelle l'article sur moi et chewi dans un sens ^^

J'en veux n'encore !!

Sarah 06/01/2009 15:31

Portrait percutant et plus que réaliste.
Il faut sûrement venir d'ailleurs et avoir connu d'autres pays pour pouvoir noter tous ces détails tellement vrais. Je porte exactement le même regard. Le métro est, je crois, un des lieux les plus riches pour faire une étude anthropologique.
Bravo, tout simplement

celine (palmito) 06/01/2009 21:46


Merci beaucoup Sarah. J'apprécie énormément. Cette rubrique spéciale Paris/métro est nouvelle est je vais d'ailleurs y consacrer 2 blogs bien spécifiques (que j'inscrirais sur le nuage bien
évidemment ).
Tu verra les inscriptions passer :p