Le temps passe, les choix évoluent

Publié le par celine

C’est marrant comme la vie évolue, le temps passe et les gens changent… Vous et vos trois copines avez vécu les mêmes choses plus ou moins au même moment et finalement vous trouvez amusant le chemin qui avance pour tout le monde. Les études, la vie de célibataire, les copains de passages, les premiers boulots, les galères d’argent, de responsabilité… Et puis il arrive le temps des changements de directions, certains partent à l’étranger, d’autres de ville, déménagent ou emménagent…

Ce qui devient étonnant c’est la période « penser à deux », cette période où l’on a chacune rencontré quelqu’un avec qui notre relation est sérieuse, un copain avec qui on pense plus loin, on s’attend à plus, on en parle aux copines, aux familles, parfois même on le présente à tout ce petit monde… C’est intéressant de voir que cet instant est finalement, à quelques mois prêts, plus ou moins synchronisé avec les copines.

Intéressant de voir également que les premières engueulades, claquements de porte ou mouvements de jalousie se retrouvent dans ces couples… « Ma chérie, on ne sera jamais comme les autres, on s’aimera toujours, on est différents »… mais finalement si « comme tout le monde » au fond. La beauté de l’amour est de vouloir toujours se différencier des autres couples, de trouver le petit plus qui fait de vous un couple heureux et uni pour la vie, qui voit plus haut et bien plus loin des éternels disputes ou sujet de conversation. Nos ancêtres n’avaient pas inventé l’eau chaude et nous, jeune génération, encore moins !

A l’heure des sempiternelles et répétitives prises de têtes pour comportement hautement masculin râleur ou féminine jalousie (voir inversement), les copines s’appellent et parlent « On n’arrête pas de s’engueuler, j’en ai marre » ou encore « je l’aime mais je crois qu’il peut me tromper » et enfin « il n’est pas assez attentionné ou pas présent pour ce que j’attends d’un homme ».

Pas plus tard qu’hier, en parlant avec une de mes meilleures amies, nous avons noté la concordance de nos « malheurs de couple », ainsi, lorsque son homme lui prend la tête à tour de bras pour telle ou telle jalousie, avec le mien c'était définitivement fini… Et notre réflexion fût la même : on peut accepter beaucoup de défauts quand on aime, on peut faire beaucoup de concessions, mais l’amour dans une relation est comme la construction d’une maison ; on ne change pas les fondations ! Certaines choses sont immuables, on fait des erreurs, peut être des mauvais jugements que l'on croit bons sur le moment et si mauvais dans 10 ans, ou alors des choix clairs qui sont sans contestes les meilleurs.

Moralité, les efforts se font des deux côtés mais n’essayez pas de changer votre partenaire. Les bases du caractère ne se changent pas, uniquement les détails, disons, de vie. Chassez le naturel, il revient au galop comme dit l’adage. Et il est d’ailleurs important de ne pas vouloir changer complètement ou sérieusement l’autre, sinon, c’est un signe que ce n’est pas le bon ! Vous n'avez aucun droit de vouloir modeler le caractère ou les habitudes de votre partenaire ou de vos amis pour les adaptés à VOS goûts... Les gens sont à prendre comme ils sont, avec leurs histoires, leur passé, leurs idées, leurs joies comme leurs malheurs...

Chacun et chacune avons notre définition de l’amour, du couple, du partage, de l’échange ; c’est une chose avec laquelle nous construisons nos relations amoureuses. Ainsi nous sommes intransigeants sur certains traits de caractère, physique ou exigeants sur des comportements plus ou moins précis. Même si nous nous trouvons beaucoup de points communs et faisons l’impasse sur d’autres choses, les fondations de nos exigences doivent rester inchangées pour assurer le bon « matching » dans un couple, la bonne coordination des partenaires.

Interessant d'associer ces reflexions avec votre entourage, de sortir de votre bulle en regardant les autres et se rendre compte qu'ils affrontent les mêmes problèmes, les mêmes difficultés ou interrogations sur la vie.

Finalement, rien ne vaut un bon retour sur soit  (parfois douloureux) pour savoir ce que l’on veut vraiment… de nous et des autres !

Publié dans SEX et RELATION

Commenter cet article

:0056: britishtoune 16/06/2006 18:49

Effectivement très intéressant !!Et surtout ne pas vouloir changer l'autre c'est sur !! Moi je prend les personnes que j'aime comme elles sont avec leurs défauts, leurs qualités etc...Et surtout la vie est une bataille de tous les jours enfin je dis ça pour moi lol !!kissou petite palminette

Marcopolis 15/06/2006 20:21

Notre Palmito, elle se pose pleins de questions.....

@nne marie 15/06/2006 13:16

             la vie n'est pas toujours évidente!! ! ! Bisous et à tout soudain ! ! ! @nne marie

Flo 15/06/2006 10:16

Dure réalité des choses Céline, bien souvent retomber les pieds sur terre, même si la chute est dure fait un bien fou...Mais il faut relativiser les choses
Bisous et passe une bonne journée
Flo

ticman56 15/06/2006 02:57

eviter les scenario préconcu permette d'accepter que l'autre puisse etre sincere, la vie n'est pas controlable, quand on prend le temps de montrer ou démontrer, on en attend pas moins un retour ..
la vie est une réalité, son esprit quand il devient complexe , perd de sa crédibilitée , en cela on ne fait pas que perdre ce que l'on a , on perd aussi ce que l'on est .
le respect d'une pensée et une seule , l'envie et une seule , la déception quand on la cherche n'est pas seule , suite d'enchainement facheux certe mais pas moins détourné, ce qui est fait et fait , en cela tu as raison on ne peut pas changer "l'autre" encore moins son comportement .
il est facile de se faire une idée , encore moins d'assumer une exagération , un homme peut etre contraire en un instant , dans le regard d'une personne qui se dit la pour vous .
la vie est dur , la vie est terrible , se sonfiner spectateur ou jouer son role d'acteur , pas evident de choisir, etre honette est une chose , laisser le temps de l'etre n'est pas forcément accepté par crainte que son scenario ne soit pas concordant avec ce que l'on pensait a la base .
tient le coup , tu le mérite , tu mérite cet avenir visualisé , puisse l'aprrentissage individuel ou commun , t'apporter maturité sur un point négligé .. celui de la vérité .

celine 15/06/2006 04:48

parfois ce qui paraît évident et innoncent pour l'un ne l'ai pas forcément pour l'autre... C'est en ça que la confiance, l'échange et la prise en compte des craintes de l'autre est important.la maturité n'est qu'une question de point de vue, la vérité aussi, tout autant que la confiance... je trouve cela bien triste que la crédibilité et la sincérité se perde tout à coup dans une relation... merci de ton commentaireps/ "tu le mérites"... c'est ce que je pensais aussi...