Les personnes qui comptent... toujours

Publié le par celine

Amusant comme parfois on se souvient de certaines personnes... D'un caractère exclusif appuyant le désir d'être unique pour les autres, c'est à ma mémoire flash que je dois mes souvenirs des gens.

Parfois je me remémore ce couple croisé dans le métro ce matin, ne descendant pas à la même station, qui se sont dit au revoir d'un dernier baiser volé avant la fermeture des portes... Ce gamin souriant et exhubérant devenu la star d'un bus en quelques instants... De ce pochard sentant le vin des soirées oubliées, se rapprochant de moi pour évoquer quelques "vous êtes charmante" ou à râler contre le système et les regards de travers des citadins... De ces deux grands-mères discutant de leurs petits-enfants gardés pendant les vacances et des bêtises de leur nouvelle génération... De ce bel homme en chemise blanche, parfumé au Hugo Boss, cheveux peignés, regardant sa montre à tout les instants... De cette jeune lycéenne à la musique sur les oreilles, rêvassant aux regards par la fenêtre...

Tous ces archetypes humains vous montrant la simplicité d'un souvenir ou d'un regard. Et puis souvent, d'autres personnes vous marquent. Elles sont dans vos vies quand ça va ou quand il le faut. Ce sont souvent des amis, de la famille, un collègue bienveillants, un amour ou un ex... Mais quelques fois, cette personne est unique pour vous. Entre engueulades, réglements de compte occasionnels ou tendres calins, il n'y a qu'elle pour vous apporter ce soulagement, ce bien-être à ce moment précis...

D'autres reviennent comme ça, dans votre vie, après une absence ou un éloignement. Chose incontrôlée, voire incontrôlable, quand des fantômes reprennent action dans votre quotidien... Vieilles habitudes, anciens souvenirs, plaies pansées ou sentiments ressurgis...

Je n'oublierais jamais mon premier amour, ma première lettre de déclaration, mon premier baiser, mes premières larmes pour un ami, mon premier coeur brisé, ma première gifle, ma première dispute de couple...
Mais je n'éluderais jamais non plus, celui qui est toujours là, celui qui me ressemble, celui qui me fait vibrer, celui qui sait écouter, celui qui séduit ou encore ravi...

Merci à tous ceux qui comptent et que l'on oublie jamais... quelqu'en soit la raison !

Publié dans mon carnet

Commenter cet article

SYLFAN59 27/09/2006 01:16

COMME TU AS RAISON  petit Palmitomille bisous sereins

bregman 26/09/2006 15:15

Et parfois, on n'en connaît pas forcément la raison ... mais ce n'est pas grave ;)

:0059: @nne marie :0059: 26/09/2006 09:02

  Mais la vie est faite de petits souvenirs comme cela et c'est bien car souvent lorsqu'on pense à quelqu'un on le voit toujours dans la même situation ! ! ! Un grand coucou du matin ! ! ! ! Bonne journée et gros bisous   @nne marie

sylvain & tatiana 19/09/2006 12:07

Coucou,
  T'inquiete nous on t'oublie pas et des que Quentin sera la je t'enverrai sa photo bonne journée bisous