Madrigal de l'espoir

Publié le par celine


Silence de lune
Aux instants amoureux
Eclaire ta plume
Pour les siecles impétueux

Médite ton âme
Pour y laisser mourir
Des croyances infâmes
Trop présente dans nos vies

Etale ton savoir
Au grand damme d'espoir
Fini ta page d'histoire
Sans amour ni vergogne

Pinaille sur amour impossible
D'extreme solitude
Visant le monde docile
Sans acide meurtritude

Eleve tes pensées les plus profondes
Ad'ouvrir tes yeux au monde
Défend tes idées de silence
Pour mieux faire la guerre sans offense

Et si malgre les conseils d'un pauvre fou
Edenté de surcroit, tu ne reussi pas
Amon ami, c'est sur je le crois
Le fou, par ici, ne sera, que le froid!

Creative Commons License
Ce/tte création est mis/e à disposition sous un contrat Creative Commons.

Publié dans Like a song

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

samalouna 09/01/2006 17:03

Salut Céline, très beau poème ... Merci et à bientôt!
Gros gros bisous... luna.

truc 09/01/2006 13:04

salut ça fesait longtemps que j'était pas passé désolé ! j'ai eu pas mal de truc à faire et surtout un boulot débordant !!!
comment ça va ?
très joli poème que tu nous a mis là palmito !
bisous

mouette 09/01/2006 12:22

très joli blog  que je viens de découvrir 
 et  que serions nous  sans les rêves

mahina 09/01/2006 10:32

"Celui qui abndonne ses rêves ne vit qu'à moitié" j'aime bcp!! heureusement que Flo est là pour nous renvoyer sur de jolis blogs!!