JF recherche JH vénusien, ne pouvant pas s’appeler « ex »

Publié le par celine

Après 7 ans de relations amoureuses avec les hommes, mes réflexions et observations sur eux se sont approfondies. Essayant par tous les moyens de chercher celui qui sera différent, celui qui ne succombera pas aux éternels clichés, la quête de l’objet précieux se parsème d’embûches de plus en plus violentes pour le cœur.

Les hommes m'ont déçus... ou plutôt, me déçoivent.
(qui sait, devrais-je m'essayer aux femme? lol)

Alors que faire, lorsqu’à 23 ans seulement, après plusieurs relations, les barrières se renforcent de plus en plus vis-à-vis du mâle de notre avenir ?

Au début je me suis dit que c’était certainement mon manque d’expérience et ma trop grande volonté de tout connaître qui justifiait mon incompatibilité de caractère avec mes « chéris » ; puis, ceux-ci passant, les années aussi, beaucoup de remises en questions se sont faites pour essayer d’élucider le mystère de ces hommes si spéciaux. Finalement, l’auteur aurait peut-être raison, les hommes viennent de Mars et nous de Vénus. Chaque sexe s’est trompé de planète et nos mondes sont devenus trop différents. 

Les concessions se succèdent, les amours aussi, les engueulades suivent et finalement, le point de rupture semble inévitable. Parfois très justifié, parfois douteux ou encore brumeux mais faisant mal dans tous les cas. Entre fierté et sentiments profonds, les relations font appellent à tout notre être. La confiance, l’amertume, la colère, la passion, la sagesse, le conseil, le soutient, la vulnérabilité, la confiance, la jalousie, le doute, la peur, la tendresse…

Une question que l’on se pose souvent est de comment savoir si c’est le bon. Il n’y a pas de livre pour ça, pas de formule magique pour en être sûr, se livrer sans risque de souffrir. Faire tomber les barrières jusque là accumulées au cours des années d’échecs amoureux est une vraie torture morale car on prend le risque de s’exposer encore à la souffrance d’une incompatibilité avec son partenaire. La peur naturelle que cela engendre est absolument excusable mais si douloureuse qu’elle demande soit un cœur bien accroché soit une intense réflexion avant de livrer sa confiance à l’être « peut-être » aimé.

C’est ainsi que les femmes, tout comme les hommes ayant soufferts, cherchent « partenaire ne pouvant pas s’appeler ex ». La personne faite pour eux, comprenant sans nul doute les affres de la vie passée, difficile, mal vécue, amenant des idées reçues et des plaies encore ouvertes sur la confiance en couple sur lesquelles il faut aller doucement.

Avons-nous finalement les mêmes attentes ? Où doivent s’arrêter les concessions et commencer la certitude de ne pas être compatible ? Il n’y a malheureusement pas de réponse précise ni inéluctable à ces questions. Chaque point de vue est subjectif selon sa vision de l’amour, sa conception du couple et de ses échanges. Encore une difficulté se profile : certains veulent plus que ce qu’on peut leur montrer et recherche le plus haut la magie d’un amour qui se complète avec tout le respect et l’échange que ça implique, d’autres ne sont pas si exigeants malheureusement...

Publié dans SEX et RELATION

Commenter cet article

SYLFAN59 20/06/2006 10:09

Si on savait tout à l'avance, ce ne serait pas drôle, et pourquoi donc, cherchons-nous  tous désespérément  une moitié qui fera notre tout ? Parce bien que si différents, nous sommes faits l'un pour l'autre !Il n'y a cependant, ni secret, ni miracle pour vivre ensemble : si un seul : chaque fois que tu as envie de râler : ferme ta G........, oui je sais, pas évident, mais si tu peux déjà une fois sur trois..... c'est fou ce que c'est plus calme, puisque de toute façon, cela ne change rien !!!Et comme le déclame SOPHIE MARCEAU dans  "L'ÉTUDIANTE" : TOUTES LES FEMMES  SONT..... TOUS LES HOMMES SONT ....: ALFRED DE MUSSET - un homme très averti sur la question !!!!bisous

angel 19/06/2006 20:23

salut bonne soirée..bise

ticman56 19/06/2006 02:41

Bonjour .

daniel 18/06/2006 17:06

bonjour ,la surprise ne sera que meilleure ,et si c'était moi ,mdr ,non je rigole !!!!! ;-)
bises

sylvain 18/06/2006 16:45

ca yest "jeune demoiselle recherche un mec mortel"!!! Ton ideal masculin doit exister il ne s'appelera pas "ex" mais pas forcement 3prochain3 non plus, Flo a raison et laisse faire le temps, maintenant a toi aussi de te faire tes propres experiences, pour que,  enfin, le moment voulu tu puisse le reconnaitre rapidement et ne pas le laisser filer entre tes doigts!!   Bonne chance a toi dans la recherche de ce "St Graal"   Bonne journéé a toi... tendrement